Analyse de la prégabaline et lacosamide utilisant l’enquête post marketing médicament appareil antiépileptique

Jeorge L. Morris, Johnson EP

Résumé


Les patients atteints de l’épilepsie ont bénéficié d’un certain nombre de nouveaux médicaments dans le traitement des crises partielles. En plus d’être de nouvelles options de traitement, ces médicaments ont également élargi la population cibles de ces traitements médicamenteux. Cette expansion de la population traitable de groupes particuliers tels que les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées a poussé les médecins à faire des choix entre les médicaments disponibles sur la base de perception de la sécurité. Quelques informations clés qui pourraient guider le choix d’un médecin ne sont généralement pas collectées lors des essais de médicaments initiaux. Nous présentons ici une étude réalisée pour comparer l’utilisation et l’efficacité globale de deux médicaments, la Prégabaline et la Lacosamide. Ils furent administrés chez 158 patients pour la Prégabaline et 137 patients pour Lacosamide. La fréquence initiale moyenne des crises partielles complexes (CPC) pour les patients mis sous Prégabaline était de 6 crises par mois et 5,5 crises par mois pour les patients mis sous Lacosamide. Après six mois, la fréquence des CPC a diminué à 3,8 et à 4 par mois pour Prégabaline et Lacosamide respectivement. Toutefois, l’évaluation globale du patient ne semble pas refléter l’efficacité comparée de ces deux médicaments; avec une évaluation meilleure ou encore plus meilleure de survenue de crises chez 32% des patients mis sous Prégabaline et 51% des patients mis sous Lacosamide. Les évaluations globales d’un meilleur ou encore plus meilleur résultat étaient de 11 % pour la Prégabaline et 24 % pour la Lacosamide. Ces résultats ne sont pas ce que l’on pourrait s’attendre compte tenu de la réduction de la fréquence observée des CPC. Aussi inattendu, compte tenu de la répartition mondiale de l’évaluation, était le taux de rétention de 88% pour Lacosamide et de 95% pour la Prégabaline respectivement. Une étude plus approfondie de la relation entre l’évaluation globale des patients, la fréquence des CPC , et les taux de rétention peut être justifiée dans des recherches ultérieures.


Mots-clés


Epilepsie- Traitement- Evaluation- Lacosamide- Prégabaline.

Texte intégral :

PDF (English)




ISSN Print : 2550-4215