Tuberculome cérébral révélé par une épilepsie, exérèse chirurgicale complète et bonne évolution (à propos d’un cas)

Auteurs-es

  • Mohammed Skoumi Department of Neurosurgery, University Hospital Centre Mohammed VI, Marrakesh, (Morocco).
  • Khalid Aniba Department of Neurosurgery, University Hospital Centre Mohammed VI, Marrakesh, (Morocco).
  • Mehdi Laghmari Department of Neurosurgery, University Hospital Centre Mohammed VI, Marrakesh, (Morocco).
  • Mohamed Elmejjati Department of Neurosurgery, University Hospital Centre Mohammed VI, Marrakesh, (Morocco).
  • Hossein Ghannane Department of Neurosurgery, University Hospital Centre Mohammed VI, Marrakesh, (Morocco).
  • Said Aitbenali Department of Neurosurgery, University Hospital Centre Mohammed VI, Marrakesh, (Morocco).

Mots-clés :

Epilepsie- Tuberculome- Tumeur gliale- Traitement anti bacillaire.

Résumé

L’épilepsie peut être l’une des présentations cliniques de n’importe quelle lésion cérébrale occupant de l’espace. Cette dernière doit être évoquée chez tout patient présentant des crises convulsives de novo. La tuberculose est l’un des problèmes de santé publique dans les pays en voie de développement. La tuberculose du système nerveux central (SNC) est une affection rare. La méningite tuberculeuse et les tuberculomes en sont les deux principales manifestations. Les tuberculomes intracrâniens peuvent être solitaire ou multiples. Les tuberculomes solitaires posent le problème du diagnostic différentiel avec les abcès intracrâniens et les tumeurs cérébrales primitives. Il est important d’évoquant ce diagnostic devant toute masse intracrânienne notamment dans les régions endémiques. Nous présentons un cas de tuberculome prêtant confusion avec un gliome de haut grade à l’IRM encéphalique, chez un enfant de 10 ans présentant des crises épileptiques évoluant depuis 6 mois, avec une hémiparésie gauche évoluant depuis 2 mois. La TDM et l’IRM cérébrales ont montré une lésion périphérique fronto-pariétale droite se rehaussant à l’injection du produit de contraste avec une nécrose centrale. Il y avait une forte suspicion de tumeur gliale. La lésion a été totalement réséquée avec une craniotomie droite fronto-pariétale. L’étude histologique a révélé un tuberculome. Les crises convulsives ont disparu juste après la chirurgie, et le patient a reçu un traitement anti bacillaire avec une bonne évolution après 10 mois de suivi.

Téléchargements

Numéro

Rubrique

Brèves Communications