Epilepsie en milieu scolaire : Connaissance des enseignants sur l’épilepsie au sud du Bénin

Auteurs-es

  • Mendinatou Atokè AGBETOU Clinique de Neurologie, Centre Hospitalier Universitaire Départemental Borgou-Alibori, Benin http://orcid.org/0000-0001-5037-2302
  • Corine Hotcho Nganhou Clinique Universitaire de Neurologie, CNHU-HKM de Cotonou
  • Arlos Sowanou Clinique de Neurologie, Centre Hospitalier Universitaire Départemental Borgou-Alibori, Bénin
  • Nelly Dovoedo Clinique Universitaire de Neurologie, CNHU-HKM de Cotonou, Bénin
  • Dieu donné Gnonlonfoun Clinique Universitaire de Neurologie, CNHU-HKM de Cotonou, Bénin Laboratoire d’Epidémiologie des Maladies Chroniques et Neurologiques, Université d’Abomey-Calavi, Cotonou, Bénin
  • Thierry Adoukonou Clinique de Neurologie, Centre Hospitalier Universitaire Départemental Borgou-Alibori, Bénin Laboratoire d’Epidémiologie des Maladies Chroniques et Neurologiques, Université d’Abomey-Calavi, Cotonou, Bénin
  • Constant Adjien Clinique Universitaire de Neurologie, CNHU-HKM de Cotonou, Bénin
  • Dismand Houinato Clinique Universitaire de Neurologie, CNHU-HKM de Cotonou, Bénin Laboratoire d’Epidémiologie des Maladies Chroniques et Neurologiques, Université d’Abomey-Calavi, Cotonou, Bénin

Mots-clés :

connaissance, épilepsie, enseignants, Bénin

Résumé

Objectif : Evaluer le niveau de connaissance des enseignants du primaire et du secondaire sur l’épilepsie.

Méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale descriptive et analytique menée du 02 au 31 Mai 2019 au sud du Bénin en milieu scolaire. Huit écoles d’enseignements primaires et secondaires ont été choisi après un sondage aléatoire simple puis tous les enseignants présents le jour de l’enquête et consentants ont été inclus. Leur niveau de connaissance a été évalué grâce à un score calculé à partir des réponses au questionnaire et les facteurs associés ont été déterminés.

Résultats : Au total 189 enseignants d’âge moyen de 35,4 ± 7,6 ans avec une prédominance masculine (156 hommes) et une sex-ratio de 4,7 ont été enquêtés. Le niveau de connaissance de l’épilepsie était faible chez 59,8%. Pour 46,6% des enseignants, l’épilepsie était contagieuse. L’âge (p=0,042) et l’ancienneté dans l’enseignement (p=0,003) étaient associés au faible niveau de connaissance ; les enseignants âgés de 30 à 40 ans et ceux ayant entre 1 à 5 ans d’ancienneté avaient un plus mauvais niveau de connaissance sur l’épilepsie.

Conclusion : Au sud du Bénin, le niveau de connaissance des enseignants des écoles primaires et secondaires sur l’épilepsie est faible, avec comme facteurs associés l’âge et l’ancienneté dans l’enseignement. Des campagnes de sensibilisation sont indispensables pour la réduction de la stigmatisation qui est attribuée à l’épilepsie.

Téléchargements

Publié-e

05-04-2021

Numéro

Rubrique

Articles Originaux