Les déterminants d’attractivité des investissements directs étrangers au Maroc

Auteurs-es

  • Mohamed EL KOTBI Université Ibn Tofail, Faculté d'Economie et de Gestion de Kenitra, Laboratoire de l'Economie et de Management des Organisations.
  • Hicham Bahida Université Ibn Tofail, Faculté d'Economie et de Gestion de Kenitra, Laboratoire des sciences économiques et politiques

DOI :

https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v6i2.44829

Mots-clés :

IDE, modélisation économétrique, infrastructures, ouverture économique et Maroc

Résumé

L’investissement direct étranger (IDE) constitue aujourd'hui un mécanisme fondamental pour favoriser la croissance des pays. En effet, plusieurs variables ont été identifiées dans la littérature comme étant des déterminants importants des IDE dans un pays donné. Depuis les années 90, le Maroc s'est engagé à mettre en œuvre une politique industrielle visant à attirer des IDE pour inciter les filiales étrangères à venir fabriquer sur son territoire.

Le but du présent article ainsi, est d'analyser les facteurs expliquant l'entrée des investissements directs étrangers au Maroc. De ce fait, la problématique qui se pose est : Quels sont les principaux facteurs permettant d'expliquer l'entrée des IDE au niveau du Maroc ?

Pour répondre à cette question, nous avons choisi un mode de raisonnement hypothéco-déductif accompagné d’une démarche quantitative de modélisation, à cet égard, nous avons utilisé l'économétrie des séries via le modèle Vector AutoRegressive (VAR) sur une durée allant de 1992 à 2022, en se basant sur des littératures à la fois empiriques et théoriques.

Les résultats reçus via notre modélisation économétrique montrent que les variables exogènes : infrastructures, stabilité politique, coût du travail, développement du marché, ouverture économique et agglomérations constituent des facteurs majeurs stimulant l'entrée des investissements directs étrangers au Maroc, alors que les variables exogènes qualification de la main-d'œuvre locale et investissement direct étranger retardé d'une période constituent également des facteurs cruciaux mais, qui n'ont pas une influence significative sur les IDE. 

Mots clés : IDE, modélisation économétrique, infrastructures, ouverture économique et Maroc.

Téléchargements

Publié-e

30-04-2024

Numéro

Rubrique

Investissement, Etat et Développement