Substitutions énergétiques et transition vers une option énergétique

Lahcen EL YOUSSOUFI

Résumé


Dans un contexte marqué par la fluctuation des prix énergétiques au niveau international et par une déficience des ressources énergétiques fossiles au niveau national, la question des substitutions énergétiques pour une transition énergétique ‘‘verte’’ se pose avec plus d’acuité et ne peut plus être éludée aujourd’hui. Dans cet article nous analysons les substitutions énergétiques effectives ayant un impact sur la transition vers une option énergétique ‘‘verte’’ au Maroc.

 

A cet effet, la question principale de la recherche est : Quel est l’apport des substitutions énergétiques à l’offre électrique et par là-même à la transition verte dans le cas du Maroc ?

 

Pour ce faire, nous avons eu recours aux séries chronologiques annuelles couvrant la période 1979-2020. Nous avons pu identifier les différentes substitutions énergétiques effectives que nous avons relié aux contextes historiques et donné une explication économique.

 

Basés sur une analyse graphique facilitant la comparaison des sources d’énergie l’une par rapport à l’autre, les résultats de ce travail ont suggéré que l’introduction de sources d’énergies alternatives telles que l’éolien (2000), le gaz naturel (2005) et le solaire (2016), ne fait que majorer la production existante et ne la remplace pas, étant donné que les diminutions des parts consommées de certaines sources ne sont pas suivies par des diminutions au niveau de la demande totale.


Mots-clés


Substitutions énergétiques, énergies renouvelables, transition énergétique, Maroc.

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v3i4.28925

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.