Du New Public Management à l’émergence du dogme de la performance et du contrôle de gestion dans les Établissements et Entreprises Publics Marocains

Auteurs-es

  • Siham NAYM Doctorante, Laboratoire ISO, ENCG, Université Hassan II, Casablanca, Maroc

DOI :

https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v3i3.27451

Mots-clés :

Performance, Établissements et Entreprises Publics, New Public Management, contrôle de gestion, gestion axée sur les résultats

Résumé

Avec l’insertion plus profonde de l’économie marocaine dans l’économie mondiale, les Établissements et Entreprises Publics Marocains ne peuvent pas échapper aux conséquences de la concurrence mondiale qui devient de plus en plus féroce. D’autant plus avec leurs différents dysfonctionnements et l’augmentation alarmante d’endettement et de déficit, substituer la logique de moyens par une logique managériale basée sur les résultats est devenue plus que jamais une nécessité et non plus un luxe dans le but d’améliorer la performance de ces entités publiques.

 

Fort de ce constat, en s’inspirant des principes du New Public Management, le Maroc s’est engagé dans un long processus de réformes et de modernisation des Établissements et Entreprises Publics. Cela nous laisse devant une interrogation : dans quelle mesure les changements amorcés par le gouvernement dans les entreprises publiques ont substitué la logique de moyens par la recherche de la performance et ont favorisé l’émergence du contrôle de gestion ?

 

Cet article repose sur une recherche documentaire et représente une occasion pour examiner les réalisations faites par le gouvernement marocain pour insuffler l’esprit de l’entreprise privée dans son appareil étatique.

Téléchargements

Publié-e

04-08-2021

Numéro

Rubrique

Investissement, Etat et Développement