Déterminants de survie des TPE au Maroc : Cas des pharmacies d’officine

Reda ELAFI, Hajar KOBI, Mohammed AKAABOUNE

Résumé


Si les rôles du pharmacien sont connus, ses facteurs de fragilité sont méconnus auprès du public. Certes, cet endroit est perçu comme un commerce comme les autres types tandis qu’il est soumis à une mutation règlementaire tarifaire parfaitement contrôlés et rigoureuses par les pouvoir publics, En effet, si bien que le pharmacien est considéré comme chef d’entreprise alors que son commerce est assujetti aux mêmes obligations que les autres entreprises de tout secteur économique confondues.

 

Partant de ce constat, cet article vise à REPONDRE à la question suivante Quels sont les déterminants de la survie des officines marocaines ? A ce niveau, notre approche portera sur une analyse dimensionnelle de divers déterminants relatifs aux caractéristiques du pharmacien d’officine, aux caractéristiques de l’officine, et à l’environnement de l’officine. Pour ce faire il analyse les déterminants de la survie des pharmacies d’officine au Maroc. En nous référant aux recherches académiques antérieures, nous dégagions l’hypothèse que la survie est expliquée suivant trois facteurs : Le profil du pharmacien, les caractéristiques organisationnelles de l’entreprise et l’environnement de l’entreprise. Nous examinons cette hypothèse sur un échantillon de 120 officines marocaines.

 

Les résultats obtenus montrent que le capital humain et social dont dispose un pharmacien d’officine, contribue à améliorer la probabilité de survie de son entreprise (le genre, l’entourage entrepreneurial, la motivation). L’environnement de la création de l’officine contribue aussi à la survie de l’officine marocaine via les formations entrepreneuriales ainsi que l’accompagnement du pharmacien. Quant aux caractéristiques organisationnelles, il est à noter qu’il existe une corrélation positive entre la taille du capital de démarrage et la survie. Malheureusement, l’appui de l’Etat en matière, s’avère inefficace notamment (subvention d’investissement la prise en charge par l’Etat d’une partie des salaires), sauf les exonérations des charges sociales.


Mots-clés


Déterminants de la survie ; pharmacie d’officine ; profil de l’entrepreneur ; environnement

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v3i3.27441

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.