Le nouvel Covid-19 : Un Cygne noir au ciel des professionnels du tourisme : Cas de la destination balnéaire Agadir

Auteurs-es

  • Fatima Zahra FAKIR Doctorante, Université IBN ZOHR, Agadir
  • Elhoussaine ERRAOUI Enseignant chercheur, Université IBN ZOHR, Agadir

DOI :

https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v3i1.24918

Mots-clés :

Tourisme, Crise Covid-19, professionnels du tourisme, destination balnéaire

Résumé

Déclarée en janvier 2020 comme pandémie par l'Organisation mondiale de la santé, le Covid-19 a non seulement représenté un défi pour la communauté scientifique, mais aussi pour les gouvernements du monde entier en paralysant la quasi-totalité des secteurs d’activités, en l’occurrence le secteur touristique qui est l’objectif de ce travail.

 

Sur cet aspect, cet article vise à mettre en lumière la situation touristique actuelle que vit la plupart des pays à cause de cette crise sanitaire du Covid-19 et cela à travers la question suivante: Quel est l’impact de cette crise sanitaire sur les professionnels du tourisme dans le secteur privé ?

 

Pour répondre à notre problématique, on a opté pour une étude qualitative auprès d’un ensemble des professionnels dans la destination Agadir, et cela dans l’objectif d’avoir une vision générale sur l’état des établissements touristiques durant cette période de confinement.

 

Les résultats de ces entretiens nous ont mis devant deux scénarios : une catégorie qui a été durement touchée par la pandémie de covid-19 notamment au niveau de la baisse de leur taux d’occupation, la fermeture totale ou quasi-totale des hôtels, la baisse du chiffre d’affaires, annulation d’un ensemble des événements, blocage des travaux de rénovation, remboursement des clients et paiement des charges extra etc. Tandis que l’autre catégorie révèle avoir profité de cette crise et cela à travers le développement de la qualité de son offre touristique et l’encouragement d’un tourisme national afin de compenser le manque provoqué par les touristes étrangers.

Téléchargements

Publié-e

02-02-2021

Numéro

Rubrique

Investissement, Etat et Développement