Pratiques GRH et performance sociale des organisations publiques : Cas des établissements scolaires de l’AREF Guelmim Oued Noun (Maroc)

Mohammed MAZZINE, Hamid ELKHORCHI, Mustapha ACHIBANE

Résumé


De nos jours, Le capital humain, une ressource stratégique de création de la valeur. La qualité de sa gestion devienne de plus en plus un facteur déterminant de la performance de l’organisation. La performance qui ne se mesure plus à travers le seul critère de productivité mais aussi par le degré de satisfaction professionnelle des employés et le niveau du leur bien-être social.

 

L'objectif du présent article est d'analyser le lien de causalité entre la pratique de gestion des ressources humaines et la performance sociale des organisations publiques dans un contexte très particulier des organisations publiques du secteur éducatif.

 

Pour répondre à cette problématique nous allons opter pour un raisonnement hypothético-déductif qui consiste en la formulation des hypothèses, la collecte des données qui vont nous permettre de tester les résultats obtenus afin de réfuter ou d’appuyer nos hypothèses.

Notre enquête s’est portée sur un échantillon de 189 directeurs établissements scolaires relevant de l’académie régionale d’éducation et de formation de Guelmim Oued Noun.

 

Les résultats de cette étude ont montré l’impact significatif de certaines pratiques de gestion des ressources humaines sur le rendement des établissements scolaires de notre échantillon.


Mots-clés


Performance sociale ; pratiques GRH, établissements scolaires

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v3i1.24905

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.