Qualité des institutions et Financement des Économies en Afrique Sub-Saharienne : Rôle du Capital Humain

Rodrigue NANA KUINDJA, Charles ALAIN BITA

Résumé


Les pays de l’Afrique SubSaharienne font état d’un problème de rationnement de crédit. Pourtant un ensemble de réformes y a été fait au début des années 90 avec pour objectif de favoriser le financement des économies. L’échec évident de ces réformes, à ce jour, conduit à en rechercher les raisons. L’un des arguments largement retenu dans la littérature est celui de la qualité des institutions et du capital humain. C’est pourquoi cette étude a pour objectif de déterminer l’effet du capital humain dans la relation qui existe entre la qualité des institutions et le financement des économies dans les pays de l’Afrique Sub-Saharienne. Le niveau de développement financier obtenu par ces pays, après l’instauration de la gouvernance administrative et financière est-elle tributaire du capital humain ? Pour y parvenir, des estimations économétriques ont été faîtes en utilisant la Méthode des Moments Généralisés (MMG) en panel dynamique de 36 pays de la zone sur la période allant de 2000 à 2018. À la suite de quoi il en est ressorti que, la qualité institutionnelle seule n’est pas encore à même de favoriser le développement financier des pays de cette région. D’où la nécessité de combiner dispositif de gouvernance et qualité du capital humain qui sont des facteurs de développement financier. Les scandales de corruption liés aux détournements des fonds publics, la vente des biens publics par les fonctionnaires se matérialisent dans les procédures de passation de marchés publics. Il est donc nécessaire d’élaborer des politiques publiques et une compétition entre les banques à travers un capital humain au potentiel optimal pour la promotion du financement de l’économie dans l’Afrique Subsaharienne.


Mots-clés


Capital humain ; Gouvernance ; Financement des économies ; MMG

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v2i4.23386

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.