Informalité et Salaires : analyse micro-économétrique des comportements des individus sur le marché de travail au Maroc

Mounir EL KADIRI, Mounia CHERKAOUI

Résumé


Dans un contexte caractérisé par la prépondérance des activités informelles, l’emploi constitue l’un des défis majeurs auxquels les pays en développement font face. Ce papier a pour objectif d’analyser le comportement de 836 salariés de la région de Casablanca-Settat. Pour cela, nous avons étudié la décision des employés de travailler dans un emploi informel ou formel et l’impact de ce choix sur les salaires.

 

Au niveau méthodologique, nous avons fait recours à deux types de modèles Tobit (généralisé et simple) pour comparer les résultats obtenus, vu la nature de la variable dépendante limitée.

 

Les résultats d’analyses montrent l’effet des caractéristiques démographiques et socio-économiques des salariés ainsi que celui des caractéristiques de l’employeur et de son entreprise sur le choix du type de l’emploi et le salaire perçu.  L’approche adoptée a permis également de vérifier l’existence d’un gap de salaires entre les emplois formels et informels.


Mots-clés


Informalité; Emploi; Salaires; Tobit; Marché de travail

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v2i2.20811

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.