Modélisation de la relation entre le capital relationnel et la performance à l’export

Abdellah EL BOUSSADI

Résumé


Les PME exportatrices marocaines sont souvent de petite taille, peu ouvertes à l’international et disposent de peu de moyens financiers. Parmi les principaux déterminants de leurs compétitivités figurent les déterminants externes tels que la relation avec les clients, les fournisseurs et l’ensemble des partenaires externes. Ces relations avec l’environnement jouent un rôle crucial dans leur performance à l’export et sont regroupées dans le concept du capital relationnel.

 

Le capital relationnel représente la capacité de la firme d’absorber, d’exploiter et d'explorer de nouvelles connaissances issues de son environnement en vue d'obtenir un avantage concurrentiel durable. Les relations de l’entreprise avec son environnement peuvent être analysé à deux niveaux. Le premier niveau se rapporte aux relations avec les clients, fournisseurs, partenaires et concurrents, tandis que la deuxième traite les relations avec la société en général.

 

A travers cet article, nous visons à explorer les liens entre le capital relationnel de la PME marocaine et sa performance-export. Ainsi, nous cherchons à mesurer l’impact du capital relationnel de l’entreprise exportatrice sur sa performance à l’export à travers une étude empirique utilisant une méthode quantitative. En utilisant la modélisation par équations structurelles, nous avons démontré que les tests sont significatifs et l’hypothèse de recherche a été confirmée.


Mots-clés


Capital immatériel; performance; PME; performance-export; capital relationnel

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48374/IMIST.PRSM/ame-v2i1.19432

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.