ACCES A LA PROPRIETE FONCIERE ET MISE EN VALEUR DURABLE DES TERRES EN PAYS BAMUM AU CAMEROUN

Fabrice Mopi Touoyem

Abstract


Le pays Bamum est un territoire de la région de l’Ouest Cameroun  fondé au XIVe siècle par le roi Nchare. C’est un royaume où le Sultan est le dépositaire des terres. Les allochtones acquièrent le plus souvent  des  terres auprès des autochtones pour exploitation. Les autochtones n’ont qu’un droit d’usufruitsur les terre qui leurs sont cédées, mais aucun droit de disposer sur celles-ci. Ainsi, les tentatives d’immatriculation de ces terrains se heurtent très souvent au véto des autochtones du fait qu’ils n’ont pas le droit de sécuriser les terres dans un territoire étranger. Cette situation conflictuelle favorise la corruption afin d’obtenir une autorisation d’immatriculation de la terre, sans laquelle aucun investissement n’est durable. La mauvaise gouvernance foncière et les inégalités des droits d’accès des femmes à la terre renforcent l’insécurité foncière et une mise en valeur mitigée des terres en pays Bamun. L’objectif de cet article est donc de montrer le processus d’accès à la propriété foncière et les contraintes liées à la mise en valeur durable des terres en pays Bamum. L’étude s’appuie sur une recherche documentaire, les observations participantes, les entretiens auprès des personnes ressources, et les enquêtes sociales. Il en ressort que la précarité foncière en pays Bamum constitue une menace grave pour la mise en valeur durable des terres.


Keywords


Propriété foncière, mise en valeur, terres, pays Bamum, Cameroun

Full Text:

PDF (Français)


DOI: https://doi.org/10.48346/IMIST.PRSM/ajlp-gs.v3i1.17806