LA RÉHABILITATION PAR PROTHÈSE AMOVIBLE PARTIELLE: DE L’ANALYSE À LA RÉALISATION

Leila Fajri, Saloua Hamzaoui, Nadia Berzouk, Bouabid Elmohtarim

Résumé


Les édentements partiels anciens et non compensés engendrent des perturbations occlusales à l’origine d’un préjudice fonctionnel et esthétique. En prothèse amovible partielle métallique (PAPM) la gestion de ces complications, implique une analyse minutieuse matérialisée par le projet prothétique qui visualise le résultat final de la réhabilitation. A travers un cas d’édentement partiel, le travail consiste à montrer l’intérêt de l’analyse pré-prothétique et des prothèses transitoires dans la préfiguration du projet prothétique et sa validation esthétique et fonctionnelle. La gestion biomécanique de la PAPM par le recours à des artifices de rétention tels les attachements axiaux constitue une option intéressante dans les cas de parodonte réduit et revêt un caractère conservateur.

Mots-clés


Plan d’occlusion, édentement partiel, projet prothétique, prothèses transitoires, attachement axial

Texte intégral :

PDF