Histoire de l’écotoxicologie

Patrick Gillet

Résumé


L'écotoxicologie est une discipline récente à l'interface de l'écologie et de la toxicologie. Elle est née de la reconnaissance du fait qu'un nombre croissant de polluants contaminent la biosphère. Elle est issue de la toxicologie de l'environnement apparue peu après la Seconde Guerre mondiale, qui se souciait de l'impact des substances toxiques sur l'environnement. Le terme "écotoxicologie" apparaît pour la première fois en 1969 sous la plume du toxicologue français René Truhaut. L’écotoxicologie étudie le comportement et les effets d'agents polluants sur les écosystèmes, qu'il s'agisse d’agents d’origine artificielle (médicaments, perturbateurs endocriniens...) ou d'agents naturels dont l’homme modifie la répartition et/ou les cycles dans les différents compartiments de la biosphère. Deux exemples célèbres illustrant les premières études. La maladie ItaiItai littéralement "aïe aïe" en japonais est apparue dès 1912 dans la province de Toyama au Japon, en raison d'une intoxication au cadmium liée à l'exploitation d’une mine. Les usines chimiques Shin Nippon Chisso ont déversé du méthylmercure dans les eaux de la baie de Minamata, un port situé sur l’île Khushu au Japon. Ce polluant a ainsi contaminé l'eau et les fonds marins et par la suite les poissons, puis les pêcheurs et leur famille qui s'en nourrissaient.Les effets du changement climatique ouvrent un nouveau champ d’investigation [1] et la prise en compte de nouveaux risques.

Mots-clés


Histoire, Ecotoxicologie, Maladie Itaiitai, Minamata

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.