Syntaxe et sémantique du verbe partir : analyse en corpus dans le roman Partir de Tahar Ben Jelloun

Mourad LOUDIYI

Résumé


Dans son roman Partir, Tahar Ben Jelloun parle de son pays en mal de perdition, tout en exprimant, implicitement, la pérennité de son mal de pays. Entre les maux sociaux et la sociabilité des mots qui les représentent, l’écrivain assure la traduction. Partir est un verbe plus fort qu’émigrer ou s’exiler : il donne à voir le mouvement, la détermination, laisse même le non-retour. C’est en effet une idée fixe dans la tête de beaucoup de jeunes marocains : toute une jeune génération éduquée […] se met à regarder de l’autre côté de la Méditerranée en espérant résoudre le problème de son destin. Ils pensent que la seule solution est de traverser le détroit de Gibraltar(*).

Le présent travail consiste en une appréhension syntactico-sémantique du verbe partir ; c’est une analyse en corpus dans le roman Partir de Tahar Ben Jelloun.

((*) Ben Jelloun, 2006.)


Mots-clés


Roman Partir - Tahar Ben Jelloun verbe partir – syntaxe – sémantique - pays en mal – perdition - pérennité - mal de pays - blessures - patrie - écriture – témoignage – réconciliation - inaltérabilité - identité …

Texte intégral :

PDF