De la possibilité de rapprochement entre la négation dans le songhay et les langues du Maghreb

Oumarou Boukari

Résumé


Parti d’une part des travaux antérieurs sur le songhay et dans les langues du Maghreb et d’autre part, des faits tels que observés dans des conversations songhay-zarma recueillies en Côte d’Ivoire, l’article tente de rapprocher les formes complexes de la négation dans les dites langues. Fondée sur une approche énonciativo-pragmatique, l’analyse rompt d’avec les études antérieures sur les marqueurs de négation en songhay et montre la possibilité de les rapprocher avec les formes communes aux négations en berbère et en arabe magrébin. Ce faisant, la présente contribution relance la question de la parenté linguistique du songhay et invite à accorder plus de crédit à l’hypothèse nicolaïenne.


Mots-clés


négation, songhay, berbère, arabe, Maghreb, parenté linguistique, pidgin, créole

Texte intégral :

PDF