Biopesticides formulés à base de Bacillus thuringiensis : réalité et enjeux

Jihen ELLEUCH

Résumé


Bacillus thuringiensis a été largement utilisé pendant plus de quatre décennies comme biopesticide ‘leader’ en raison de sa biodégradabilité, de son action sélective sur les parasites, du faible risque de développement de résistance ainsi que de son innocuité envers l’Homme et les organismes non cibles. Le développement et la commercialisation des produits à base de B. thuringiensis sont souvent contestés par les coûts de production et de formulation. Divers milieux de cultures, à base de sous-produits, ont été utilisés avec succès et ont pu remplacer les milieux synthétiques couteux. Toutefois, le coût de la formulation reste encore une contrainte réelle. La formulation est un maillon crucial entre la production et l'application des produits à base de B. thuringiensis.

Plusieurs facteurs environnementaux, comme le rayonnement ultraviolet, la pluie, le pH, la température et la physiologie du feuillage, entravent l'efficacité des formulations à base de B. thuringiensis. Pour surmonter ces effets négatifs, il y a eu développements de diverses formulations en fonction de la cible d'application et la faisabilité (solide ou liquide). Cet article examine les progrès récents dans la formulation des biopesticides à base de B. thuringiensis visant la gestion du coût, l’augmentation de la durée de vie, la facilitation de l'application et l’amélioration de l’efficacité sur le terrain du produit.

 


Mots-clés


Bacillus thuringiensis; Biopesticides; Effets sur l'environnement; Formulations.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.