La pratique de l’approche participative dans le domaine forestier : Cas de la commune rurale Oued Ifrane

ABDELQADER CHARBA

Résumé


L’économie solidaire est souvent associée à l’économie sociale. Celle-ci comprend les organisations qui combinent des modes de gestion privés mais collectifs avec des finalités non centrées sur le profit. L’approche participative, en permettant aux populations de contrôler ou d’influencer les décisions qui les concernent, tend à devenir un des moteurs essentiels du développement social. C’est «un processus permettant aux individus dans une société, d’élargir leur possibilité de choix et leurs opportunités d’action au sein de cette société » (PNUD, 1992). La gestion des ressources naturelles constitue un domaine de prédilection des approches participatives. En matière de politique forestière, le recours à ces approches est une réponse aux problèmes posés par la gestion centralisée, considérée comme incapable de garantir la durabilité des écosystèmes forestiers. La démarche participative renvoie aux applications de ces approches aux programmes et projets de développement rural ou urbain.
Le présent article se propose d’apprécier la pratique de l’approche participative dans le domaine forestier. Cette approche est entendue ici comme l’implication dans les processus décisionnels de tous les acteurs.

Mots-clés


Approche participative, développement social, gestion forestière, les écosystèmes, ressources naturelles, processus décisionnel.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN : 2605-6488

Tout travail, soumis, soupçonné de piratage ou de plagiat engage entièrement son auteur soumissionnaire