Les inégalités du marché du travail à l'égard de la femme marocaine : une réalité sociale aux coûts économiques

RACHID EL MATAOUI, SAID AIT FARAJI

Résumé


Les inégalités hommes/femmes dans le marché du travail demeurent une problématique universelle. Au Maroc, pays arabo musulman, des valeurs traditionnelles et culturelles d’inspirations conservatrices accentuent l’acuité de cette problématique qui revêt divers aspects affectant le décollage économique souhaité. En effet, la femme active marocaine peine à révéler son réel épanouissement contribuant davantage à la production et à la création de richesse. Les aspects discriminatoires et d’inégalité risquent d’engendrer des coûts et des manques à gagner, surtout économiques, pour un pays en quête d’un nouveau modèle de développement sociétal, d’où l’impératif d’une analyse descriptive et quantitative. L’analyse descriptive a pointé des secteurs fortement inégalitaires pour les femmes comme le Bâtiment et Travaux Publics, la réparation et l’industrie extractive et d’autres moins inégalitaires comme l’hôtellerie et restauration. L’analyse quantitative servant à mesurer les effets d’une relance par la demande décèle certains manques à gagner se manifestant au niveau du secteur des Autres industries manufacturières. Par composante de la demande, les effets d’entrainement les plus importants sont engendrés par les exportations et la consommation privée sur l’emploi féminin plus que sur celui masculin.

Mots-clés


Inégalités, genre, emploi féminin, multiplicateurs, demande locale.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-2068

Les articles soupçonnés de plagiat ou de piratage engagent spécialement et uniquement les auteurs soumissionnaires.