Construction de la résilience face aux vulnérabilités liées aux risques de catastrophes naturelles et industrielles en Algérie : Un essai d’analyse à partir d’études de cas

Redha Younes Bouacida, Abdelkader Djeflat

Résumé


On s’interroge dans ce travail de recherche pourquoi l’Algérie, en dépit de sa volonté politique et du renforcement des capacités institutionnelles et réglementaires liés à la réduction des risques de catastrophe, n’arrive pas encore à construire une résilience et réduire sa vulnérabilité ? Comment elle pourra le faire à long terme ? Ce sont les questions examinées ici à travers trois études de cas sélectionnées pour montrer trois situations différentes : deux catastrophes naturelles et une catastrophe industrielle où résiliences et vulnérabilités se sont toutes construites au fil des années mais sans jamais se conjuguer. Ceci explique pourquoi les politiques publiques en la matière peinent à en juguler les effets dévastateurs sur les populations.


Mots-clés


Vulnérabilité; Capacité de résilience; Politique de prévention; Risques de catastrophe; Pays en Développement

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-2068

Les articles soupçonnés de plagiat ou de piratage engagent spécialement et uniquement les auteurs soumissionnaires.