BANQUES CENTRALES : ARBITRAGE ENTRE STABILITÉ FINANCIÈRE ET STABILITÉ MONÉTAIRE

Salma DRISSI, Khadija ANGADE

Résumé


La crise financière déclenchée en 2007  a remis en cause le rôle joué par les banques centrales limitées autrefois à une conduite de politique monétaire vers une stabilité triple dimensionnelle ,à savoir les prix, le système de paiement et le secteur bancaire. En effet , la majorité de ces fonctions sont le fruit d’une série successive  de leçons coûteuses au cours des crises bancaires à partir du 19e siècle et jusqu’au début du 21e . Ces institutions qualifiées à la foi de très anciennes et très récentes non cessé d’évoluer depuis leur apparition en fonction de l’évolution de leur environnement économique, financier ainsi que  l’évolution de la théorie économique.

Or, suite à l’éclatement de la crise financière de subprimes, un réexamen du rôle des banques centrales devient impératif  marquant une nouvelle génération de banques centrales dotées d’instruments et d’outils très puissants pour assurer la stabilité financière sans délaisser l’objectif de la stabilité monétaire .

 


Mots-clés


banque centrale; stabilité monétaire; stabilité financière; crise systémique; libéralisation financière.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-2068

Les articles soupçonnés de plagiat ou de piratage engagent spécialement et uniquement les auteurs soumissionnaires.