La transparence des finances publiques et l'équilibre des pouvoirs au Maroc (Analyse sociologique)

Said Oulhem, Hakima Fasly

Résumé


Le vote des lois de finances constitue le champ propice pour le développement de différents conflits et de différentes alliances politiques entre les différents intervenants en matière de finances publiques (Parlement, Gouvernement, groupes d’intérêt et Citoyen). Selon l’approche sociologique des finances publiques, chaque intervenant dispose d’un pouvoir qui lui est spécifique qu’il alimente grâce à la nature, à la qualité et la quantité de l’information dont il dispose.  L’objet de cet article est de démontrer que le renforcement de la transparence peut constituer un élément essentiel de rééquilibrage des pouvoirs.


Mots-clés


Transparence des finances publiques; Équilibre des pouvoirs; influence; Contrôle; Participation

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.