INTERACTION ENTRE LANGUE(S) ET DYNAMIQUE ECONOMIQUE

Mohammed ABDELLAOUI

Résumé


Le rapport entre langue et développement est une question importante, surtout à une époque où l’on parle de plus en plus de développement global et de développement durable.

L’acquisition de la connaissance scientifique et technique apparaît comme le moteur du développement. Les connaissances linguistiques des individus sont considérées comme une forme de capital humain et qu’elles se prêtent bien à l’analyse économique. C’est cette forme qui a suscité l’intérêt des économistes américains en considérant la langue comme un attribut économique. La réflexion de ces économistes permet de traiter la langue en tant que facteur de production au même titre que les autres facteurs à savoir le capital et le travail.

En contexte de développement, la langue contribue à l’amélioration de la communication et constitue ainsi un facteur  de dynamique économique. Son impact sur l’ensemble du fonctionnement du marché des biens et services ne peut pas être négligé dans une stratégie de marketing. La langue prend une importance croissante comme élément de marketing, permettant de fragmenter les marchés et d’augmenter la consommation.


Mots-clés


langue, dynamique économique, fonction de production, « bon dosage », marché.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.