GESTION DES RÉSULTATS : NORMES IFRS VS NORMES LOCALES, CAS DES ENTREPRISES COTÉES A LA BOURSE DE VALEUR DE CASABLANCA

KARIMA HAOUDI, MOHAMED RACHID AASRI

Résumé


Plusieurs modèles ont été proposés dans la littérature permettant de mesurer la gestion du résultat. L’avènement des IFRS et leur cadre conceptuel a poussé les recherches en ce sens. La fiabilité des informations financières doit être respectée et les pratiques de gestion de résultats diminuées selon ce nouveau référentiel. Néanmoins, les résultats relatifs au contenu informationnel de cette pratique ne font pas cependant l’objet d’un consensus général. Ce papier a pour objectif alors d’évaluer, à travers une approche comptable, le niveau de gestion du résultat en fonction des normes comptables appliquées par les entreprises cotées sur le marché boursier marocain. Les résultats obtenus indiquent une absence de différence de la nature des tentations de manipulations discrétionnaires des comptes par les dirigeants des entreprises, adoptives et non adoptives des normes IFRS. En effet, il s’agit pour les deux échantillons de manipuler essentiellement à la baisse la valeur des dettes à long terme.

Mots-clés


Normes comptables locales marocaines, Normes IFRS, Gestion du résultat, Accruals, Accruals discrétionnaires, Approche comptable.

Texte intégral :

PDF