L’épistémologie à l’épreuve des enjeux et défis de la migration contemporaine.

Ernest Messina Mvogo

Résumé


Dans une de ses multiples publications, Victor Piché (2015) affirme que « la migration internationale est sortie du champ scientifique pour occuper le devant de la scène médiatique.» Ce constat l’amène à une interrogation tout aussi complexe que pertinente, celle de savoir si on peut « … parler d’un divorce entre la recherche scientifique et les débats actuels sur l’immigration.» La réponse de ce spécialiste de la question migratoire, déclinée dans le même article, suscite tout de même des interrogations, non pas du point de vue qualitatif - ce qui serait prétentieux comme jugement -, mais plutôt comme une nécessité d’ouvrir davantage des pistes qui corroborent sa pensée. Pour lui, la complexité du phénomène migratoire actuel exclut toute appréhension simpliste de la question dans la mesure où le contexte de mondialisation contribue à la remise en cause des paradigmes explicateurs du phénomène. Cette étude vise donc à remettre la recherche au cœur de la question migratoire  avec un choix porté sur une approche adaptée aux réalités contextuelles actuelles pour une gouvernance de la migration internationale.L’analyse aboutit à la conclusion selon laquelle le discours scientifique sur les mobilités internationales est permanemment en quête d’un modèle satisfaisant et stable. Dans le contexte international contemporain caractérisé par le rejet ostensible de la mondialisation, il devient indispensable d’appréhender la question sous un angle globalisant certes, mais avec pour point d’appui les Etats.

Abstract

In one of his various publications, Victor Piché (2015) asserts that“international migration has come out from the scientific field to take the initiative of the media scene.” This report leads him to a complex and judicious question: “is it possible to talk of a divorce between scientific research and actual debate on immigration?” the answer given by this specialist raises up certain questions that may help in corroborating his thought. According to him, the complexity of the actual migration phenomenon expels any over simple apprehension of the question since globalization puts back, at a certain extent, paradigms that explain the phenomenon. Claiming for the use of an approach that is accommodated to contextual facts, our analysis aims to bring back research at the bottom of the migratory phenomenon, this for an international migratory management. We then have as issue what follows: scientific discourse on international mobility is always looking for a stable and satisfactory model. It becomes difficult to apprehend the question with an international environment characterized by an open throwing out of globalization.  


Mots-clés


épistémologie, théorie, cosmopolitisme réaliste, gouvernance migratoire, nationalisme méthodique.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.