Métastase bilatérale orbitaire d’un carcinome mammaire : à propos d’un cas

F. Teach, L. El Maaloum, H. Pierret, A. Wadrahmane, B. Allali, A. El Kettani, A. Amraoui, K. Zaghloul

Résumé


Introduction : Les métastases orbitaires sont rares, elles représentent 10% des tumeurs malignes de l’orbite. Le cancer du sein est l’origine la plus commune. L’atteinte bilatérale des muscles oculomoteurs est très rare. Nous rapportons le cas d’une atteinte orbitaire métastatique d’origine mammaire chez une patiente de 47 ans suivie depuis 2009 pour carcinome canalaire du sein gauche avec des métastases osseuses et pulmonaires sous chimiothérapie palliative, qui a consulté pour une exophtalmie unilatérale gauche et diplopie évoluant depuis 2 mois. L’examen clinique de notre patiente a montré une exophtalmie bilatérale axile, non réductible avec limitation de l’action des muscles droit inférieur droit, et le muscle droit externe gauche, avec un fond d’oeil normal. L’IRM a permis d’évoquer le diagnostic de métastase orbitaire en montrant un épaississement nodulaire des muscles oculomoteurs externe gauche et inférieur droit. Le traitement a consisté à une chimiothérapie palliative. L’évolution a été marquée par le décès de la patiente par troubles hydro-électrolytiques. Les métastases des carcinomes restent rares, elles ne représentent que 1 à 13% de toutes les tumeurs orbitaires, mais elles doivent être évoquées. Le diagnostic repose sur l’imagerie et sur l’analyse anatomopathologique.

Mots-clés


Métastase, cancer du sein, exophtalmie

Texte intégral :

PDF