La choriorétinopathie séreuse centrale et le stress

F. Chraibi, I. Benatiya Andaloussi, M. Abdellaoui, H. Tahri

Résumé


Introduction : L’objectif de notre étude est d’évaluer le stress psychologique comme facteur de risque de la chorio-rétinopathie séreuse centrale (CRSC) en utilisant l’échelle du stress perçu PSS-10.
Méthodes : Étude prospective cas-témoins comparant le score de stress du PSS-10 chez les patients ayant la CRSC et chez des patients contrôles ayant une atteinte oculaire autre que la CRSC.
Résultats : 13 cas diagnostiqués comme ayant une CRSC unilatérale entre Janvier 2012 et Janvier 2016 ont été inclus et apparentés pour l’âge et le sexe avec des cas contrôls. Le score moyen du PSS-10 items est 26, 38 (SD=5, 08) et 22, 62 (SD=3, 02) pour les cas et les témoins respectivement avec une différence statistiquement significative (p = 0.001).
Conclusion : Nos résultats indiquent que le stress est un facteur de risque de la CRSC.

Mots-clés


choriorétinopathie, stress, maculopathie

Texte intégral :

PDF