Les invaginations intestinales chez l’adulte : A propos de 19 cas

Mohammed Alila, M Sylla,M. Bourakkadi, A Ousadden,E Benjelloun,O Moaquit,H. Elbouhaddouti,K Ait Taleb

Résumé


Le cathétérisme veineux central occupe une place considérable dans le traitement de l’insuffisance rénale terminale dans l’attente de la création d’une fistule artério-veineuse. Cependant il n’est pas dénué de complications. Nous rapportons un cas de pneumomédiastin tardif révélé par un œdème aigu du poumon chez une jeune patiente en hémodialyse, et nous discutons ses particularités. L'invagination intestinale est une affection rare chez l’adulte. Elle conduit le plus souvent à la découverte d’une cause organique pouvant être tumorale. Le but de notre travail est de dégager les particularités épidémiologiques diagnostiques et thérapeutiques de cette affection; à travers une étude descriptive rétrospective, ayant portée sur 19 cas d'invagination intestinale de l'adulte opérés dans le service des Urgences Chirurgicales Viscérales du CHU Hassan II de Fès du 1er janvier 2009 au Mars 2016.

La douleur abdominale était présente chez tous les patients; L'échographie abdominale pratiquée chez neuf patients; elle a montré une image en cocarde dans cinq cas, une  masse abdominale dans un cas,  et un épaississement grélique pour un seul patient. La tomodensitométrie abdominale faite chez 15 patients a objectivé l’invagination intestinale dans tous les cas.

Le traitement chirurgical a été adopté chez 18 patients; il a permis de faire la résection des segments intestinaux invaginé dans 16 cas opérés (87,5%). Le résultat anatomopathologique de la pièce de résection a retrouvé une cause organique de l’invagination dans 17 cas (89,47%).

L’invagination intestinale chez l’adulte est souvent secondaire à une lésion organique : tumorale ou inflammatoire. Elle se caractérise par son polymorphisme clinique. Il s’agit essentiellement de phénomènes subocclusifs à répétition. Concernant le traitement de l’invagination intestinale de l’adulte, la résection du segment invaginé est toujours nécessaire car dans 80% des cas, cette affection est secondaire à une lésion organique qui doit être traitée.


Mots-clés


chirurgie, douleur, Invagination, scanner

Texte intégral :

PDF