Ligne éditoriale

REVUE MAROCAINE D’ECONOMIE

Editée par

ASSOCIATION MAROCAINE DE SCIENCES ECONOMIQUES
 

 

CHARTE EDITORIALE

1. La Revue marocaine d’économie (RME) est une revue électronique, académique et spécialisée, éditée par l’Association marocaine de sciences économiques (AMSE).

2. Elle s’adresse à un public d’étudiants, d’universitaires et de praticiens de l’économie. Elle encourage en premier lieu la production d’articles qui cherchent à rendre compte de la réalité de l’économie marocaine dans ses différentes dimensions, qu'il s'agisse des problèmes d’ordre microéconomique ou macroéconomique, des questions relatives au fonctionnement des marchés, des organisations et des institutions, de l’analyse et de l’orientation des politiques publiques, des problématiques de développement, etc.

3. La revue est ouverte aux contributions de théorie pure ou de doctrine économique ainsi qu’aux travaux de recherche empiriques portant sur des problématiques concrètes de politique économique et de développement.

4. Considérant que le pluralisme permet d’enrichir et de développer la recherche économique et d’alimenter le débat public, RME prône une ligne éditoriale ouverte à toutes les approches théoriques et méthodologiques.

5. La revue s’engage à respecter les principes de rigueur et d’exigence scientifique ainsi que les normes et procédures conventionnelles en matière de soumission et d’acceptation des articles par les référés et le comité de lecture.

Structure

6. La structure se compose d’un Directeur, d’un Comité éditorial et d’un Comité de gestion.

7. Le Directeur a la responsabilité de la revue sur le plan scientifique et éditorial. Il a pour fonctions de :

a) animer les réunions du comité éditorial ;

b) formuler et organiser le programme éditorial de la revue ;

c) suivre les différentes étapes éditoriales de la revue ;

d) contribuer au développement des échanges et de la coopération scientifiques de la revue au niveau national et international ;

8. Le Comité éditorial a pour fonctions de :

a) veiller au respect de la ligne éditoriale de la revue et contrôler la rigueur, la qualité et la cohérence scientifiques de la revue ;

b) contribuer au développement des échanges et de la coopération scientifiques de la revue au niveau national et international ;

c) susciter et proposer des articles ;

d) désigner les rapporteurs ;

e) discuter le contenu des articles proposés ;

f) valider les articles acceptés et la décision de mise en ligne.

9. Le Comité de gestion a pour fonctions d’assurer l’administration technique du processus éditorial :

a) les soumissions d’articles;

b) l’évaluation des référés ;

c) la mise en ligne des articles acceptés.

10. Le Directeur de RME est proposé par le Comité directeur et désigné par le Conseil d’Administration de l’AMSE.

11. Les membres du Comité éditorial et du Comité de gestion sont désignés, pour une durée de quatre ans,  par le Conseil d’administration de l’AMSE sur proposition du Directeur de la revue.

Fonctionnement

12. Le Comité éditorial se réunit une fois par mois. Les réunions sont consacrées à :

a) la présentation des rapports de lecture ;

b) la discussion du contenu des articles et des numéros ;

c) la validation des articles acceptés.

13. Le Comité de gestion se réunit une fois par mois sur un ordre du jour proposé par le Directeur.

14. Les articles sont soumis de façon anonyme et sont évalués par deux rapporteurs au moins désignés compte tenu de leurs domaines de recherche et de leurs spécialisations disciplinaires.

15. L’évaluation des articles soumis porte sur à la fois sur le fond et à la forme.

16. Les rapports d’évaluation sont présentés et discutés au sein du Comité éditorial.

17. Un article est jugé publiable s’il obtient deux avis favorables dûment justifiés.

18. La décision du Comité éditorial est portée par écrit à la connaissance de l’auteur par le Directeur de la revue au nom du Comité éditorial.

19. Les avis des rapporteurs peuvent être de trois types :

- Avis favorable.

- Avis favorable sous réserves.

- Avis défavorable.

20. Des numéros thématiques peuvent être proposés au Comité éditorial qui se prononce sur la base d’un projet élaboré et proposé par le(s) coordinateur(s) du numéro.

Soumission

21. Les articles soumis à Revue marocaine d’économie doivent traiter de travaux originaux n'ayant fait l'objet d’aucune publication antérieure.

22. Un article soumis à Revue Marocaine d’Economie ne doit pas être proposé simultanément à une autre revue.

23. Les articles ne doivent pas dépasser 70 000 signes (y compris tableaux, formules, références bibliographiques). Sont comptabilisés comme signes : caractères, ponctuations, espaces. Les "tapuscrits" sont à adresser en quatre exemplaires à la rédaction de la revue, accompagnés d'une disquette, ou envoyés par email à l’adresse de la revue.

24. La page de garde doit comporter, outre le titre du texte soumis, le nom de l'auteur, son appartenance institutionnelle et l'adresse complète.

25. Le corps du texte doit être précédé par un résumé en français, en anglais et en arabe, suivi des mots clés, et des codes de rubriques dont il relève selon la classification JEL (Journal of Economic Literature).

26. Dans le corps du texte, les citations doivent être présentées en format Harvard (nom de l’auteur, année de parution).

27. La bibliographie doit comporter les références indiquées dans le texte. Les nom et prénom des auteurs cités sont mentionnés par ordre alphabétique et, pour le(s) même(s) auteur(s), par ordre chronologique décroissant. Les titres d’ouvrages et les noms de revues sont en caractères italiques. Les titres d’articles sont en caractères droits et entre guillemets. Chaque référence doit comporter le nom de l’éditeur (pour les ouvrages), le lieu de publication, et l’année de publication. Pour les articles de revues ou dans des ouvrages collectifs, la pagination doit aussi être mentionnée.

28. Les articles exploitant des données statistiques et/ou des enquêtes empiriques doivent mentionner de manière précise l’origine et la propriété des données mentionnées.

Mise en ligne

29. Les articles acceptés sont mis en ligne sur décision du comité éditorial.

La mise en ligne des articles se fait à flux tendus.